AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Twins

Aller en bas 
AuteurMessage
Kira
Admin délurée à demi-narcissique, déesse des Neko préparant un CAP Maître du monde.
avatar

Nombre de messages : 99
Localisation : Quelque part dans le monde où voulez que je sois d'autre ?
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Twins   Jeu 7 Juin - 19:06

Twins


Le jeune garçon s'assit au bord de l'eau, ses pieds nus s'enfonçaient dans le sable doré, éclatant qui garnissait la plage. Ses longs cheveux or, fins, lisses, chatoyant volaient au gré de la douce brise agréable qui soufflait. Ses yeux d'argent fixait un point, loin dans l'inconnu. Il tenait un livre dans ses mains. La couverture reliée étincelait sous le soleil couchant. Elle avait la couleur du ciel. Délicatement, comme si le livre était un trésor d'une valeur inestimable, le garçon ouvrit le livre à la première page puis lut attentivement. Le livre parlait d'un monde merveilleux, utopique, sans haine, peine ou souffrance, où tous vivaient en harmonie.

Le Prince pénétra dans l'immense salle...la salle du trône. Elle était faîte tout en longueur. Des carreaux blancs et noirs tapissaient le sol. Le trône, posé sur une estrade était surélevé par rapport au reste de la salle. Un long tapis rouge le reliait à l'immense porte en bois massif par laquelle le Prince venait d'entrer.


Le garçon sourit tristement. Son monde à lui n'était pas comme ça. Son monde à lui n'était que guerres, désolations et désespoirs. Il tourna la tête, les yeux rivés vers le crépuscule qui se gorgeait de nuit. Ses magnifiques yeux d'argent, rêveurs, semblaient perdus dans l'immensité du ciel.

Une jeune fille, de l'âge du Prince, se trouvait assise sur le trône. Elle possédaient de long cheveux d'or, qui étincelaient dans toute la pièce. Sa peau était pâle...aussi blanche que l'ivoire, ses fines lèvres légèrement rose. Elle possédait de belles formes, moulées par sa robe de lin d'une blancheur immaculée. Ses grands yeux plein de volonté et au regard pourtant si triste fixaient le Prince sans sourciller, l'étudiant. C'était elle...la magnifique Princesse dont la beauté était inégalée...la Princesse d'Ambre.

Sa grand-mère lui avait un jour conté cette histoire. La légende devenue ensuite un mythe se transmettant de bouche à oreille dans sa famille, chargée de mémoriser les faits, pour ne pas les perdre des les limbes infinis du temps...pour ne jamais les oublier.

Le Prince...autrement nommé Prince de Jais tourna la tête vers la Princesse : des larmes perlaient à présent sur son visage pâle. Il était triste, mais il devait la tuer...pour mettre fin à la guerre...c'était la seule condition pour ramener la paix : les siens étaient tous morts, les vivants erraient dans le monde, chassés par les hommes, et à présent, tous voulaient la tête de la Princesse d'Ambre. Elle n'avait pas peur. Elle savait que la Mort l'attendait. Elle pouvait là voir, là dans l'ombre du Prince. Seulement, il n'y avait pas que la Mort dans l'ombre du Prince, il y avait la Folie, et le Destin...elle savait que c'était là son propre destin. Le Destin et la Mort l'avait ainsi choisi pour elle. Elle le savait déjà, elle l'avait vu dans ses rêves, et pourtant, elle avait continuer à croire, mais, maintenant c'était trop tard pour elle, il lui fallait garder la tête haute, et mourir digne...comme son défunt père.


Tout avait commencé avec la mort du Créateur, tué par des êtres rebelles, non content de sa gouverne. Il laissa derrière lui deux êtres éternels, ses enfants. Deux jumeaux, un garçon et une fille. Rikyuel et Rika, tous deux dotés d'une grande beauté et chacun des forces de la nature. Les deux enfants s'opposaient : Rikyuel contrôlaient le feu, le vent, les ténèbres, Rika l'eau, la nature, la lumière. Rikyuel avait le pouvoir de voir le passé, et Rika l'avenir. Leur caractère aussi étaient opposé, Rikyuel était vif, énergique et actif tandis que Rika elle était calme, posée et sereine. Malgré toutes ces différences, les deux enfants se complétaient et s'aimaient d'un amour inébranlable. Enfants du Créateur du monde, leur père à sa mort leur avait laisser le soin de s'occuper des créatures peuplant le monde. Seulement, à la mort de celui-ci, les créatures se divisèrent en deux camps bien distincts : les hommes et les autres.

Le Prince s'approcha lentement de la Princesse. Il s'avança encore, et l'étreignit longuement. Il murmura quelques mots à son adresse. Celle-ci secoua gracieusement la tête puis lui répondit dans un murmure. Un long silence s'ensuivit avant que le Prince ne la relâche de son étreinte, ne se recule de quelques pas, et finisse par dégainer Erdreichherz, son épée au dessus de la tête de la Princesse. Erdreichherz était une épée longue, magnifique : la poignée était taillée dans de l'améthyste même, sur le côté de la poignée s'étendait une longue aile taillée dans du jais. Le nom de l'épée était sculptée dans le pommeau d'argent épousant parfaitement la forme de la paume gauche du Prince. La lame quand à elle, taillée elle aussi dans du jais et gravée des runes magiques, était d'une noirceur profonde, sans fin. La Princesse ferma lentement les yeux attendant son heure. Le Prince, dit une dernière parole avant d'abaisser son arme.


Entraînées par un pouvoir mystérieux, peut-être par la Folie, le Destin et la Guerre, les deux races commencèrent à se battre. De nombreuses guerres s'ensuivirent. Les jumeaux restaient sans voix ni réactions devant de fureur, puis ils se séparèrent. Ils avaient décidé que Rikyuel rejoindrai les hommes pour essayer de les raisonner, et Rika les animaux, pour les calmer et les convaincre d'arrêter ces guerres incessantes et inutiles. Seulement, les jumeaux furent entraîner à leur insu dans cette bataille.

Le Prince regarda ses mains souillées du sang de la Princesse...du sang de...du sang de sa propre soeur ! Qu'avait-il fait ? Son regard de plus en plus apeuré se posa sur le cadavre de sa soeur. Ses yeux vidés de leur vie semblaient le fixer d'un air accusateur. Le Prince prit sa tête dans ses mains, tâchant ainsi ses cheveux d'or du sang de sa soeur.

Les hommes, avec leurs armes plus développées que celles des animaux, prirent peu à peu le dessus. Les animaux survivants, étaient mis en cage, et amenés dans des laboratoires, ou dans des cirques, et les autres erraient dans le monde, chassés par les hommes. Cependant, les hommes voulaient une autre chose : la tête de Rika, pourquoi ? On ne sait toujours pas. Rikyuel, seul personne apte à tuer Rika se rendit à son palais, puis tua sa soeur et fou de chagrin, celui-ci se suicida en utilisant l'arme qui avait pris la vie de sa soeur, avec Erdreichherz, l'épée des Sols, cadeaux de l'empereur Sol à Rikyuel. La guerre prit fin avec ce triste évènement.

Il avait tué sa soeur...il devait donc se tuer...il ne pourrait pas vivre sans sa présence...Comment avait-il pu vivre tout se temps sans sa présence ? Il prit sa lame entre ses doigts tremblant. Prononça quelques paroles inaudibles et incompréhensibles avant d'enfoncer la lame dans sa poitrine. Il s'écroula sur le sol sans un bruit, auprès du corps de sa soeur.

Après le long deuil des jumeaux, les créatures se réunirent pour la première fois depuis leur séparation, et choisirent plusieurs personnes. Ils furent choisis pour leurs qualités, physiques, intellectuelles, cela dépendaient. Les " Elus " eurent le rôle de garder en mémoire ces tragiques évènements pour les transmettre aux générations futures, pour ne pas répéter les erreurs du passé.

La dernière chose qu'il vit et entendit fut les rires incessant de la Folie, le rictus du Destin et le petit sourire qui tentait de se faire rassurant de la Mort. Lorsque le Prince mourut enfin, un sourire triste marquait le visage du Prince. Des larmes avaient laissées de profonds sillons sur ses joues, et malgré sa mort, elles continuaient de s'écouler sur le sol ensanglanté, teinté par le sang des jumeaux. Ils étaient nés ensemble et mouraient ensemble.


Une paix s'instaura entre les races. Une paix bien fragile mais qui pourtant dure depuis bien des années. Si on peut appeler ça une paix, le mot "paix" a juste été choisi car pendant tout ce temps, il n'y a pas eut de guerres véritablement, juste des petits combats entre les différentes races.

Les élus s'étaient réunis sur la plage. Deux d'entre aux portaient les corps des jumeaux. Ils avaient décidé laisser leurs corps retourner à la terre, où ils la nourriraient de leurs chairs. Ils posèrent leurs corps dans le profond trou. Et chaque élus laissa tomber une fleur sur le sol, avant de le recouvrir. Aucune sépulture ne marqua l'endroit de leur tombe, et personne à part eux et les élus ne surent jamais où la tombe se trouvait.

Le jeune garçon referma le livre et se leva pour repartir. Comme ses parents et ses ancêtres avant leur mort, il faisait partie des élus et il en était fier. Seulement, il était le dernier survivant de sa race...tous les autres étaient morts. Il savait son rôle important, mais a quel point ?

Blabla de l'auteur : Encore un vieux one-shot que je met. Je l'aime moins que mes autres textes, mais il est beaucoup plus vieux, il date de l'année dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruwa.skyblog.com
Sheilinky
Poring
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 25
Localisation : Perdue dans le vaste monde...
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Twins   Sam 15 Sep - 15:00

Ah la la, malgré son àge je continue à l'adorer...
Sur qu'il ne vaut pas What I've done, mais quand même...
Ton style était déjà marqué, quoique n'étant pas aussi dévellopé qu'actuellement...
Mais bon, il n'empêche que ce texte est superbe...
Oh, une petite réecriture ne pourrait que l'améliorer...

_________________

Crawling in my skin
These wounds they will not heal
Fear is how I fall
Confusing what is real
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Twins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toxic twins
» T-Twins
» [News] Un nouvel animé par Satô Jun'ichi : " Amazing Twins "
» Twins adapters 4s 2x2s / Adaptateur de charge double
» [Twins]: Weave (entrelacé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven :: Alice nine :: Lyrics/trad/download-
Sauter vers: